jeudi 29 octobre 2015

Petit plaisir littéraire - Jolie libraire dans la lumière de Frank Andriat



Petit plaisir littéraire
 
 
Jolie libraire dans la lumière de Frank Andriat
 
 
 
 
C'est samedi dernier, en flânant au Furet du Nord d'Englos, à la recherche de nouvelles découvertes littéraires, que je suis tombé, sur un petit comptoir, sur un petit livre de Frank Andriat, nommé Jolie libraire dans la lumière, titre qui m'a immédiatement sauté aux yeux. Une fois acheté, je me suis empressé de le lire et on peut dire une chose : les quelques heures que j'ai mises à lire ce (petit) livre ne sont en aucun cas des heures perdues.
 
 
Je connaissais déjà l'auteur Frank Andriat, mais dans un tout autre registre : en effet, j'avais beaucoup apprécié son premier recueil d'observations sur le milieu scolaire d'aujourd'hui, intitulé Les profs au feu et l'école au milieu que j'avais trouvé très bien écrit et dont les observations étaient extrêmement justes; si bien que je compte lire son deuxième recueil sur le sujet intitulé Moi, Ministre de l'enseignement.
 
 
                            
 
 
Mais revenons-en à ce magnifique petit livre intitulé Jolie libraire dans la lumière :
 
 
Ce récit raconte l'histoire d'une jeune libraire, prénommée Marilyne, qui est une grande amatrice de livres et mère d'un jeune homme prénommé Antoine. Elle lit un livre (qui aura une grande incidence dans sa vie), lorsqu'un jeune homme charmant entre dans la librairie et elle tombe sous le charme de ce jeune homme (qui se prénomme Laurent, comme nous l'apprenons plus tard dans le récit.).
 
Le récit se partage ensuite entre deux époques qui alternent : dans le premier temps, son fils Antoine est âgé de 7 ans et dans le second, il est âgé de 17 ans.
 
Il ne faut pas croire que ces deux époques sont choisies de manière anodine : en effet, un évènement tragique pour Marilyne intervient lors de la première époque : la mort de son frère Frédéric, après qu'il a été renversé par une voiture, alors qu'il faisait la course en pleine rue avec son neveu, après avoir vécu un moment inoubliable dans un fast-food et cet évènement tragique aura une grande incidence lors de la deuxième époque, dix ans plus tard, car cet évènement fait partie de l'intrigue principale du roman qu'elle lisait au début du récit, roman qui aura bien plus d'influence dans sa vie qu'elle ne pouvait le penser.
 
Ce récit est, en somme, l'histoire d'un livre qui peut bouleverser toute une vie...
 
Cependant, ce qui est encore plus frappant dans ce roman, c'est l'utilisation peut-être à outrance de la notion de lumière et d'ombre, qui vient s'immiscer dans la vie de Marilyne où qu'elle soit : dans sa librairie, chez elle, dans le train...
 
En somme, ce petit livre de 145 pages est un petit bijou de littérature, très bien écrit et qui, malgré une histoire assez simple parvient à nous transporter grâce justement à ce style léger. Nous n'avons qu'un regret, une fois les 145 pages lues : que le roman soit déjà fini.
 
 
Note que j'attribue à ce roman : 18/20
 
 
 
 
 


3 commentaires:

  1. Salut Dan, comme promis, je parcours ton blog. C'est très attrayant d'un point de vue graphique. Simple et clair. Tes critiques de livres sont concises et précises. Bravo. Continue! Une question : je ne vois pas tes coordonnées (Adresse mail pour te contacter) ni le moyen d'être averti quand tu publies un nouvel article (Bouton 'suivre'). J'attends avec impatience ta critique de 'Robbie Smith'.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Bernard,

    Ravi que mon blog vous plaise. Je commencerai la lecture de Robbie Smith dès ce soir.
    Quant à ce que vous n'avez pas vu sur le blog, à l'instar des adresses de contact, je dois vous avouer que je ne suis encore qu'un débutant dans l'aventure du blog littéraire (et même du blog tout court) et ne connais donc pas encore toutes les subtilités que l'on peut inclure à ce genre de blog.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Bernard,

    Ce message pour vous dire que j'ai fini votre livre, il y a environ une semaine et que je vous ai envoyé la critique en primeur absolue. J'aurais aimé avoir votre opinion avant de la poster sur ce blog et sur Babelio,

    Au plaisir de vous lire,

    Danny Dejonghe alias Professeur Dan

    RépondreSupprimer